Problèmes peintures

Problèmes peintures

 

La couche de peinture fraîche commence à plisser/faire des rides, pourquoi?

Cela n’arrive qu’avec des peintures à base de résine alkyde. Les causes possibles sont les suivantes:

1. Appliquer une couche de peinture trop épaisse. Une peinture à base de résine alkyde sèche par absorption d’oxygène une fois que le solvant s’est évaporé. Si la couche est trop épaisse, la peinture formera plus vite une fine peau à la surface qu’ailleurs. L’oxygène aura donc des difficultés  à pénétrer vers la couche de peinture inférieure. La fine couche séchée en surface et la couche de peinture mouillée juste en dessous engendrent une différence de tension qui plisse la fine couche sèche.

2. La couche de fond déjà appliquée n’est pas suffisamment sèche avant d’appliquer la couche finale. Dans ce cas aussi, la tension entre les deux couches apparaît parce que la couche de fond n’arrive plus à sécher normalement.

 

La couche de peinture mouillée se contracte sur certaines parties et forme des yeux/cratères. Pourquoi?

Dans certaines circonstances,  de petits cratères ou « yeux » apparaissent dans la couche de peinture mouillée. Vous pouvez l’éviter dans les cas suivants:

1. Contamination: la contraction de la peinture (« la peinture louche ») peut se produire à cause de la présence sur le support d’eau (condensation), de graisse, de cire, de silicones ou d’autres impuretés Les silicones peuvent être présentes dans toutes sortes de substances et matériaux, comme la cire de carrosserie pour voiture ou bateau, crèmes cutanées, nettoyants ménagers, etc.. Il est possible de les dissoudre en ajoutant un antisilicone à la peinture. Cela ne vaut pas pour les produits en phase aqueuse, car cet adjuvant ne se mélange pas à l’eau. Il forme des boulettes dans le fond du pot. Une fois que l’antisilicone est appliqué, si la contamination n’est pas dissoute, la prochaine fois d’autres cratères risquent de se former.

2. Tension superficielle: la contraction de la peinture par longues bandes (cissing ou rétraction) se produit généralement sur un support non ou insuffisamment poncé qui a été recouvert d’une peinture très brillante (par ex. un revêtement en polyuréthane, 2 composants). Dans les deux cas, il faut décaper la couche de peinture appliquée avant le séchage. Ensuite, dégraissez la surface à l’aide d’un nettoyant approprié et d’un dégraissant, comme PolyFilla Pro S600 – Nettoyant universel. Les surfaces couvertes d’une peinture très brillante (2 composants) doivent être préalablement poncées correctement. Par ailleurs, la plupart des uréthanes/acrylates présentent une tension superficielle élevée. Poncer et nettoyer ne suffit pas toujours à supprimer totalement cette tension. Notez encore que nettoyer à l’aide de nettoyants contenant de la paraffine risque de faire perdurer le problème des cratères, parce que la paraffine n’est pas dissoute.

 

La peinture sèche mal, pourquoi?

Si la température est trop basse pour un séchage convenable, si la circulation de l’air est insuffisante ou si l’humidité de l’air est trop élevée. Le temps nécessaire pour le durcissement dépend de la température combinée à l’humidité de l’air. Des températures trop basses et une humidité de l’air élevée arrêtent quasi totalement le processus de séchage.

 

Il y a des petites bulles dans mon ouvrage de peinture, comment les éviter?

 

La formation de bulles peut aussi se produire sur du bois « grossièrement poreux » (notamment méranti). L’air contenu dans les pores peut se dilater sous la chaleur et engendrer la formation de bulles. Évitez toute exposition au soleil direct après l’application de la couche de peinture.

 

La peinture se détache, pourquoi?

 

Si la peinture n’adhère pas au support (se détache/s’écaille), c’est généralement dû au manque ou à l’absence de traitement préalable du support (graisse, ponçage insuffisant, poussière de ponçage résiduelle, etc.). De même, peindre sur un support humide (condensation après une nuit froide) peut empêcher l’adhérence. Par ailleurs, les bouche-pores réparateurs à base de polyester peuvent engendrer des problèmes d’adhérence. L’enduit polyester absorbe pas mal l’humidité à lui seul (hygroscopique).

Comment se fait-il que la couche de peinture commence à s’effriter ou à se décolorer?

 

Couche de peinture qui s’effrite

Tous les matériaux qui se trouvent à l’extérieur subissent l’usure, aussi appelée l’érosion. La perte de brillance est la première phase de dégradation d’une couche de peinture. Les rayons UV engendrent des réactions photochimiques dans la couche de peinture qui affectent et dégradent les molécules liantes. À la longue, les particules de pigment se détachent à la surface. On parle de surface crayeuse ou effritée. Il va de soi que les peintures semi-mates sautent la première phase du processus de dégradation et qu’elles s’altèrent plus rapidement que les peintures hautement brillantes.

Couche de peinture décolorée

Certains thèmes chromatiques retiennent faiblement la couleur et conservent peu leur aspect. Ces thèmes chromatiques sont notamment présents dans le jaune, l’orange et le rouge. La faiblesse de ces thèmes est due au pigment organique utilisé. Sous l’effet du climat, la peinture va s’altérer au fil du temps et faire apparaître une décoloration, une perte de brillance, un effritement, des salissures et autres phénomènes. Il est donc recommandé lorsque vous conseillez des produits d’extérieur de tenir compte également de la durabilité esthétique souhaitée des couleurs.

 

La peinture perd déjà sa brillance après quelques semaines, pourquoi?

 

Une perte de brillance précoce est généralement due à l’application d’une couche qui n’est pas suffisamment épaisse. La couche de peinture ou de vernis perd donc sa brillance d’origine plus rapidement qu’à la normale parce que ces couches trop fines résistent moins aux influences externes, comme la lumière UV.Polir et/ou nettoyer à l’aide de produits corrosifs agressifs peut entraîner une perte précoce de brillance. Dans tous les cas, il faudra appliquer une nouvelle couche de laque ou de peinture unie.Les matériaux laqués en blanc dans l’habitation jaunissent toujours. Pourquoi ?Vous avez probablement utilisé une peinture à base de solvants à base de résine alkyde. Le liant, et notamment l’acide linoléique présents dans la résine alkyde en sont la cause. L’absorption d’oxygène pendant le séchage et le durcissement de la peinture crée un produit réactif chromatophore qui se décompose rapidement sous l’influence de la lumière du jour. Étant donné que ce phénomène se produit moins rapidement dans un environnement « lumineux » que dans des pièces sombres, on l’appelle le « jaunissement dans l’obscurité ».

L’utilisation de peintures en phase aqueuse, comme Rubbol BL Satura ou Rubbol BL Magura empêche ce phénomène. Ces produits présentent une inaltérabilité de la couleur bien meilleure.